Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 02:43




Trouvé sur un commentaire d’article d’un site over blog


 

@ Yéhoudi : tu me demandes ce que je pense...
Dans ce genre de situation il faut fixer les objectifs, les priorités et les moyens :
1. Pousser Olmertus à la démission.
2. Voter Likoud.
3. Détruire Busher, Natanz et le siège des Pasdaran.
4. Anéantir le Hamas et le Hezbollah sans compter les morts.
5. Ne pas lire la presse pendant les points 3 et 4.
6. Savoir qu'après les points 3 et 4 les médias vont se calmer.
  

 

J’ai sorti ces quelques phrases de leur contexte pour illustrer le cri qui va suivre.
Je viens de tomber tout à fait par hasard sur un article commentant une émission très intéressante sur « mein kampf » diffusée par Arte.

L’article sur la fin déviait en laissant supposer qu’ « Israël est actuellement le pays martyre du monde arabe anti sémite et belliqueux. »

 Curieuse de nature, j’ai ensuite lu les 70 commentaires qui émaillaient cet article.

Et là, sans crier gare, je me suis retrouvée en pleine guerre arabo israélienne par post interposés.

J’ai lu scrupuleusement et me suis fendue d’un mignon ressenti regrettant l’intolérance de TOUS les propos, le manque évident d’écoute, d'impartialité,  de réflexion saine et sensée, chacun campant sans le moindre doute sur des positions affirmées et indestructibles, sans une once de dialogue constructif.

J’y suis même allée d’une jolie tirade sur l’humanisme, l’humanité, le respect du à tout être sur cette terre.

 Un tantinet outrée, mine de rien, par tous ces mots politico religieux, tendancieux, j’ai cherché à aller voir plus loin.

Au gré de ma sinistre découverte, j’ai trouvé les mots ci-dessus.

 Je ne comprends pas, mais vraiment, croyez moi, cela dépasse absolument mon entendement, tout FANATISME, Qu’il soit d’un bord ou d’un autre. Qu’il défende telle oui telle idée.

En publiant dans cet article les mots ci-dessus, je ne cherche nullement à prendre fait pour Israël ou pour le monde arabe, ce qui m’effraie, c’est le ton employé, cette systématisation de l’éradication « sans compter les morts », évinçant de fait l'idée même de LA PAIX, la reléguant pas même dans le domaine de l'improbable, mais dans celui de l'inconcevable.

 

 Alors ce soir je pousse un cri contre ces sites qui fleurissent sur la toile, qui au nom d’idées préconçues, formatées,  se prétendent VERITE dans leur sinistre splendeur.

La splendeur vengeresse, guerrière où l’on incite à la haine, la violence et  aux tueries au nom d’une société judéo chrétienne (en l’occurrence), où l'on glorifie la politique américaine actuelle en la prenant pour modéle.
Il semblerait donc que la peine de mort soit un exemple démocratique et que les zones de non droit telles Guantanamo soient des paradis  encensant la liberté vue par l'oncle sam et  le droit à un procés équitable (le tout au mépris de tous les accords internationaux en matière de justice)

 Je pousse un cri car j’ai peur, j’ai peur que nos enfants lisent ce genre de monstrueuse littérature où l’humain est résumé à une race, une religion, une croyance politique et à leur soit disant bien fondé.

J’ai peur de ces affirmations guerrières énoncées sur un ton à la fois impérieux et déshumanisé.
J’ai hésité à mettre un lien avec ce site, mais je me refuse à promouvoir d’une quelconque manière sa lecture.

Dans un souci d’équité, j’ai commencé à chercher une équivalence dans l’autre « camp », puis j’ai renoncé.
J’ai renoncé car en inscrivant les mots « hamas », « antisémitisme » ou « arabe », le hasard m’a conduit vers des sites modérés où les droits de l’homme sont mis en valeur, dés lors il m’importait peu de montrer que les uns comme les autres sont capables de tant de cruauté dans les propos (ils le sont, c'est une certitude, les islamistes sont nourris par la haine)  car l’appartenance religieuse ou politique n’est pas l’important, l’important est la teneur du discours sur le plan émotionnel, sur le plan humaniste.

 Dans les 3 grandes religions mono déistes, dans toutes les démocraties, dans toutes les dictatures, le plus grand crime, le plus grand délit est le meurtre.

C’est un consensus qui fait figure de loi universelle.

Qui peut prétendre au nom d’idées, religieuses, politiques, sociales, économiques, au nom d’une moral qui se veut force de loi par principe et sans raison  remettre en question l’AXIOME DE BASE de l’humanité ?

 

« Tu ne tueras point. »

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

fab 26/07/2008 08:17

la violence appelle la violence, l'injustice, le sacro saint pouvoir de propriété, quand l'un spolie l'autre et voici la spirale infernale celle de la violence mais aussi l'engrenage d'une autorité malveillante qui tire des lors les ficelles pour attiser la haine la vengeance le meurtre c'est pourquoi je pense que dans chaque camp il y a des modérés, des gens intelligents dont le souhait est de vivre dans la dignité et la fraternité et qu'il est de notre devoir nous qui vivons certes des difficultés mais sans cris de guerre larvée de les soutenir par quelques moyens aussi dérisoires semblent ils ce sont les petites gouttes d'eau qui font les grandes rivièresbig bisous

isabelle 05/08/2008 23:20


c'est pourquoi je milite à amnesty, je me refuse à ne pas faire confiance en l'humain


Yvon 17/05/2008 17:54

Ton article pose un vrai problème...Comment permettre à nos enfants de ne pas "adhérer à des haines sans nom" qui se cachent derrière des idéologies religieuses, politiques ou tout autres...On dispose de deux moyens...La censure... Ne pas autoriser la publication de tels sites...Mais cela serait en faire "des victimes"...Alors, il n'en reste qu'un... l'éducation...Nous devons accompagner nos enfants vers la tolérance, la justice et la compréhension de l'autre...C'est dur, c'est long, c'est risqué, mais je n'ai rien trouvé de mieux que le dialogue...

charlotte(mamie sceptix) 17/05/2008 00:49

Bonsoir Isabelle, merci pour ton commentaire sur mon blog (un révolutionnaire sur le divan)par la grâce duquel je fais connaissance avec toi et ton blog que j'aime beaucoup. Pour ce qui est de ton article, c'est hélas le résultat de ces manipulations médiatiques dont nous sommes les victimes et que beaucoup prennent pour argent comptant, au 1er degré. Les dirigeants qu'ils soient étatsuniens, européens, israéliens ont semé les graines de la haine dans le cerveau de ceux qui croient dans les propagandes de ces memes dirigeants et qui ne se posent pas de question leur crédo :A mort  tous les juifs, A mort à tous les arabo-musulmansCeux qui se battent à coup de commentaires devraient penser à leurs frères qui souffrent dans leur chair car en distillant ces mots de haine ils donnent raison à ceux qui veulent que ces conflits s'étendent à tout le moyen-Orient.Abientôt Isabelle.Charlotte

Oliv Kronsilds 16/05/2008 17:37

Le problème de l'axiome, c'est son futur !"Quand on sera grand on ne tuera point !"De grands "gourou" suffisamment persuasifs ont dit : "Tuer au nom de Dieu (et surtout pour mes interêts mais je te le dis pas), c'est pas un crime puni par l'enfer !"Malheureusement, je crois que tu t'ai laissé emporter par l'actualité, mais cela a été vrai pour les catholiques, etc.Vivement qu'on soit tous boudhiste ! :D

Noirs Reflets 16/05/2008 08:26

Salut Isabelle, l'Homme est un animal. Et comme tout animal il agit avec instinct. C'est à dire, délimitation du territoire, marquer son territoire (symbole comme les drapeaux), se battre pour imposer le plus fort, se battre pour une femelle... Sans blague on est si différent de tout ça ?Quand l'Homme aura tué Dieu, il commencera à prendre ses responsabilités envers ses congénères, avant ça, il fait n'importe quoi au nom d'une chimère miséricordieuse qui de toutes façons dans sa grande bonté, va lui pardonner...++ Isa, j'aime bcp ton blog, je reviendrais.

Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis