Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 18:30








 Un jour, une nuit … 
   
 Un jour, Au creux de la toile Un amour se dévoile 
 Un jour Les corps se connaissent Les esprits se reconnaissent 
 Un jour Elle lui dit « je t’aime » Il la regarde blême 
 Un jour Il lui dit « je t’aime » Elle écrit leur poème 
 Un jour Passe le temps
Ils s’aiment tout autant
  Un soir Il se refuse l’espoir Elle est au désespoir 
 Un soir Il a peur du lendemain Il lui refuse sa main 
 Un soir Il se mure dans l’absence Elle se meurt de son indifférence 
 Un soir Il se voit enfermé Elle s’imagine malfamée 
 Un soir Il se veut dérisoire Elle le présume illusoire 
   
 Une nuit Quelques mots, elle murmure Il n’est déjà plus très sur 
 Une nuit Elle lui offre un baiser Il sent ses sens aiguisés 
 Une nuit Pour lui, elle  pose  Il hume la  rose 
 Une nuit Elle se dévoile, osée Il goute sa rosée 
 Une nuit Ils s’aiment et s’unissent Et ne font qu’un, lors que le temps glisse. 
   
 Novembre 2008 

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

B.secret 20/11/2008 07:55

l'union dure la vie,il parait,mais est ce vrai??????Je ne sais,ton poeme a le reflet de l'amour qui dure....Juste moi.......

isabelle cassou 04/12/2008 19:39


il me semble aujourd'hui incincible et immortel, peu importe ce qu'il sera demain, l'histoire s'écrit aujourd'hui, et elle se racontera demain.
merci à TOI qui n'est pas juste mais unique


Robinson 18/11/2008 21:16

Ne sois pas intimidée par un vieux bonhomme qui essaie d'écrire! J'ai aimé ton poème...Sincèrement!Le vieux Robinson a quand même bien le droit d'admirer la musique de tes mots !...J'ai parcouru ton blog...je n'ai pas fini, donc, à tout bientôt si tu le permets: je suis intimidé...à mon tour!

isabelle 19/11/2008 11:59


faute d'être intimidée alors laissez moi être délicatement touchée merci à vous robinson
vous êtes et serez toujours ici chez vous, venez visiter mon p'tit monde, égarez vous dans ses allées, je vous montre le chemin si des fois vous vous perdez ....


Bigornette 16/11/2008 21:37

hum ! c'est beau...quel talent....bonne soirée à toi...

isabelle 19/11/2008 06:54


merci bigornette, sur mes mots du coeur


Libellule 16/11/2008 17:20

TOut simplement, sublime .. BisOus à tOi ..

isabelle 19/11/2008 06:52


le ressenti d'un coeur qui bat enfin , merci libellule, merci


Papillon 16/11/2008 13:39

Tout est dit, si bien dit, avec juste la pudeur qu'il faut pour se dévoiler, un peu, juste ce q'uil faut.
A bientôt.

isabelle 19/11/2008 06:50


merci, juste un coeur qui bat et l'écrit .... à bientot papillon


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis