Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 13:34

 

 

 

 

 

 

 

Réveillée à 3h30, je re-sombre vers presque 7h, insomnie à mettre sur le compte de cette journée poil à gratter que je craignais tant.

Mes mots reviennent lors d’une nuit sans sommeil, la petite machine là haut mouline, mouline, s’y bouscule les : pourquoi, comment, les ressentis, les a priori, bref tout se qui étaye une prise de conscience car après tout :

« C’est la tête, docteur ! »

La journée est médicalisée : nutritionniste, ORL, endocrinologue, échos thyroïdienne, cardiaque, tout va bien, juste deux nodules sur la thyroïde.

 

Mon phone est HS, plus de petits mots doux à espérer, je n’ai plus l’heure, je cafouille dans les RDV.

 

Et je me surprends, moi la solitaire, à faire causette à mes compagnons d’infortune

Et oui, « elle est des no ooo tres, elle a trop mangé comme les au au tres … »

C’est acquis, je suis O, je suis des vôtres. Et j’me soigne !

 

Je déjeune au son des enfants qui piaillent dans le cours de l’école voisine, le soleil inonde la chambre alors que je mange seule devant le mur jaune pâle d’une clinique à maigrir.

En fait, je prends conscience que je suis, sur le plan alimentaire, une vraie opportuniste, je mange ce qu’il y a dans mon assiette, sans trop y accorder de l’importance, ce n’est ni une punition ou une restriction.

Chez moi j’achète et mange des cochonneries, ici je m’en passe, voilà.

 

L’après midi, la pompe à fric s’amorce, clinique privée oblige, présentation des « thermes », aquagym, appareils cardio ou muscu se paient, ainsi que les soins type balnéo.

C’est de bonne guerre.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine :0010: 01/12/2008 16:31

Tout se paie... Ce n'était pas un forfait ?
 
... je continue...

Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis