Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 22:54










Croire

 

Du plus profond du désespoir

Des pleurs renait une lueur

Juste parce je n’ai de cesse d’y croire

Ne pas craindre errance et erreur

 

Sacrifice stupide et involontaire

A l’hôtel  du doux sentiment

Je refuse à jamais de taire

Cet indéniable et infaillible élan

 

En cette croyance nait de deux corps

S’écrit le texte noble et sacré

Qui magnifie les doux accords

D’une mélodie douce et sucrée

 

J’ai  vu  au creux de ton regard

Un p’tit bout de ton âme

Qui but tel un tendre buvard

L’encre d’un cœur qui te clame.

 

Je crois  en l’Amour improbable

D’une solitaire et d’un insatiable

J’ai foi en le langage des cœurs

Pourtant, Dieu, que j’ai peur !

 

Février 2009

Wissous, à l’abri, dans ma rose bonbonnière.





Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Liza Peninon 17/02/2009 19:46

Vos mots sont magnifiques, Isabelle . Vous avez un vrai talent . Merci de tout mon coeur pour votre message si intense, ce cri du coeur qui m'a bouleversée . La beauté, la douceur de vos mots, tant de jolies choses ... et votre main tendue ... Pardonnez-moi si je n'ai pas les mots, mais sachez que je les ai reçus en plein coeur, et c'est de tout mon coeur que je vous remercie, mes larmes ont coulé en vous lisant, mais ce n'était que de l'émotion, de celle qui ne fait pas mal, mais qui adoucit la souffrance . Vous savez trop bien de quoi je parlais . Je suis heureuse pour vous que vous vous en soyez sortie, et des mots comme les vôtres, venant de quelqu'un comme vous, ça se garde précieusement ... Toute mon amitié, encore un immense merci ...Liza .

isabelle cassou 28/03/2009 01:26


Liza, je n'en veux d'avoir tant tardé à vous répondre, un long mois s'est écoulé depuis votre message, même si j'essaie de passer un message positif, même si au fond de moi je suis sûre que la vie
est précieuse,que rien ne justifie de vouloir l'abandonner, j'ai moi aussi de terribles moments de doutes et je sais qu' alors il faut bien peu de choses juste quelques mots pour s'accrocher à
nouveau, se retrouver. je vous espère plus sereine, je vous remercie du fond du coeur pour ce message bouleversant
Vous êtes une femme merveilleuse n'en doutez jamais, Liza,


revelise 15/02/2009 12:28

J'aime beaucoup le choix de tes images, moi aussi je passe beaucoup de temps à trouver celle qui me parle, un très beau poème où l'amour laisse toujours des doutes, bon dimanche bisous

isabelle cassou 28/03/2009 02:59


Douce nuit à toi revelise, j'ai plaisir à créer une harmonie entre le mot La note et l'image


10fraction 15/02/2009 09:08

très joli poème...le doute, la peur?

isabelle cassou 28/03/2009 03:02


Ils vont et viennent...


Quichottine :0010: 15/02/2009 07:53

Comme je te comprends, les images, pour moi, sont toujours des coups de coeur lorsque j'en parle, où que ce soit.Ici, elles sont belles !

isabelle cassou 28/03/2009 03:07


J'essaie  de faire en sorte qu'il y ait une certaine harmonie
merci d'y gouter ....


Quichottine :0010: 10/02/2009 19:30

Il faut croire au langage des coeurs, même si ... c'est vrai que l'on a peur !J'aime tes mots... et cette image est magnifique !

isabelle cassou 14/02/2009 21:50


je passe beaucoup de temps à chercher l'image que j'ai envie de marier à mes mots
c'est un coup de coeur ...


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis