Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:31






Un de mes amours …

Je  crois  vous avoir déjà parlé d’un acteur toujours présent dans ma vie, il ne se passe pas une journée sans qu’il vienne caresser mon ouïe : le Jazz.

Aujourd’hui, si vous avez la patience de me suivre, j’aimerais par un exemple parmi tant d’autres vous apprendre pourquoi on ne peut se lasser de cette musique.

 Pour se faire, j’ai fait une playlist sur deezer que vous pouvez entendre, elle se compose de la même chanson interprétée par des  femmes aux voix différentes, à des époques différentes, jouée par des instruments différents, de manière plus ou moins épurée.

Ecoutez, c’est magique !

La mélodie est la même pourtant, tout est si … différent

C’est un des miracles de l’art musical, pictural ou écrit, la trame peut être identique, l’air reconnu, les couleurs déjà vues, la forme photographiée, les mots déjà écrits et pourtant il y a ce petit quelque chose derrière, ce petit rien qui fait que le cœur lit, entend, regarde avec des yeux neufs, avec cette envie de découvrir autrement …

 

Sarah Vaughan nous berce de sa voix grave et chaude.

La voix pure d’Ella Fitzgerald nous envoute.

Naoko nous fait swinguer sur la mélodie.

Carmen Mcrae nous conduit à Harlem où on l’imagine en compagnie de Billie.

La voix claire et limpide de Holly Cole redonne une note contemporaine …

Et enfin, pour cette fois, car l’exercice est sans fin, Joanna Rimmer s’alanguit sur les notes du xylophone.

 

Personnellement, j’ai un plaisir toujours renouvelé à écouter certains standards dans des versions différentes, prouvant ainsi s’il en était besoin que l’art est une affaire de cœur, qu’il est, il me semble, important  de regarder les choses sans cesse avec un regard neuf, le jazz n’est pas une musique pour oreilles blasées.

Alors, j’espère que vous aurez, comme moi, aimé, cette ballade par delà la mélodie, dans des tessitures de voix, dans la plainte d’un violon, la simplicité d’un piano ou le tintement d’un xylophone, par delà le temps …







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fanchon 02/04/2009 11:59

Je suis aussi une grande fan de Jazz et particulièrement d'Ella Fitzgerald.Passe une bonne journée

isabelle cassou 14/04/2009 19:00


Alors je te conseille l'expo qui est à Paris au quai Branly jusqu'au 28 juin
un vrai régal ! Bonne journée à toi fanchon


Muad' Dib 19/03/2009 22:14

Coucou Isabelle, je vais aller les écouter pour les découvrir car je n'y connais absolument rien en jazz.J'aime beaucoup la façon dont tu en parles et c'est un trèès bon début avant de faire leur connaissance.Gros bisous et très bonne fin de soirée,

isabelle cassou 28/03/2009 00:41


Le jazz est une musique merveilleuse, elle est bien plus écrite qu'on ne le pense et pourtant quand on l'écoute en a toujours l'impression que les notes se rajoutent sans cesse à l'infini c'est
suit amoureuse de cette musique peut être parce qu'elle est comme moi un peu envahissante. Je suis ravi de te la faire découvrir douce nuit à toi


Quichottine :0010: 18/03/2009 02:14

J'aime ces variations...Comme ces poèmes qu'on lit à certains moments de la vie, ils sont toujours différents, mais ils nous plaisent autant.Bonne journée, Isabelle !

isabelle cassou 28/03/2009 00:44


J'ai appris cela en plongée, on peut regarder entendre écouter des choses des milliers de fois peu importe, si on le souhaite on peut toujours avoir un regard neuf et découvrir encore et encore


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis