Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 15:52











Je ne veux te quitter

 

En guise de perles de pluie

Je t’ai donné de mon corps, l’usufruit

Je t’ai offert quelques larmes

Pour toi, J’ai déposé les armes

Pour n’être que belle de nuit

De celle qui fuit à jamais l’ennui

Qui s’offre sans masque et sans fard

Se nommant pour Monet nénuphar

Exposant ses flancs de baigneuse

Se voulant simple gueuse

Enfin sortie de l’onde

Fière de ses formes girondes

Sereine comme un Renoir

T’offrant parfois en miroir

Les flammes de son cœur

Ou simplement ses peurs

Derrière le plus beau des bonheurs

Parfois se cache le malheur

J’en accepte l’augure

Tant que je perdure

Dans ton cœur

Dans tes peurs

Puisqu’alors je vis

Et qu’en vis-à-vis

Je vois en beau reflet

Un tendre pamphlet

Une histoire d’un jour

Où s’entasse les jours …

 

 

Je t’aime tel que tu es même si parfois …

Comme  disait Titus, le p’tit lion, « ça, c’est une autre histoire »

 

 

Isabelle Cassou

 

A Wissous, le 20 mars 2009

Devant ma fenêtre où la nature transparait tout doucement à nouveau éveillée …

Musique : Mama Oum par Pierrick Pedron, un saxophoniste merveilleux, un de mes jolis coups de cœur

 

 

 


 

 

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

douce viitta 26/04/2009 15:29

bonjour, je très jolie poème ,je vou invite à vole d'oiseau sur mon blog

Quichottine :0010: 20/03/2009 18:33

C'est très beau...

isabelle cassou 28/03/2009 00:37


Merci tu es mignonne !


O. 20/03/2009 18:11

Belle harmonie du corps et des mots

isabelle cassou 28/03/2009 00:38


Aucun mérite il revient à ma muse ... Sourire


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis