Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 21:31







Tellement proches
Si vous avez envie de passer un moment agréable, pas « prise de tête », c'est dans l'air du temps !
Allez voir cette chronique familiale, drôle, enjouée et ce qui ne gâche rien, convenons-en, très bien jouée.
Ce film n'est sans doute pas le chef-d’œuvre, mais il amuse, et permet durant les 102 minutes de projection d'oublier le reste...
N'est-ce pas ce qu'on attend du cinéma ? Passer un moment hors du temps, hors du quotidien, de son quotidien ?
Le rythme est enlevé. L'humour est plein d'une belle sensibilité humaine. La salle était pleine et sans faire de la sociologie de bazar, il me semble que dans ces périodes troubles, où l'avenir paraît bien incertain, les gens ont besoin de voir « l'autre », avec une dose de tendre causticité qui, du coup, rend leur quotidien bien plus tolérable !
 
Les comédiens sont délicieux : Vincent Elbaz, François Xavier Demaison , sont très convaincants, usant du plus grand naturel.
Petite parenthèse d'ailleurs sur François-Xavier Demaison, s'il passe en spectacle près de chez vous, surtout ne le ratez pas, son spectacle est un merveilleux moment plein d'humour, un humour fin et poétique...





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 27/06/2009 21:31

Je pense que tu as raison... Voir d'autres pour se voir autrement.Je t'embrasse fort.

isabelle cassou 03/07/2009 18:28


C'est une manière de prendre du recul sur sa vie ... bisous la belle


Dany 26/06/2009 21:58

Ici il n'arrivera pas... dommageBisousDany

isabelle cassou 03/07/2009 18:36


Sans doute pas, j'en suis désolée... Bisous à toi la belle regazzzzza


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis