Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 12:47








Maquillé arc en ciel
     A l’abri d’une vitrine
          Séculaire emblème
            Que Venise revendique
                   Une ombre te dématérialise
                       En reflet souriant d’un carnaval

                         


Wissous, le 11 juillet 2009
au son des sansonnets and co ....







Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 12/07/2009 17:39

C'est un beau masque vénitien et un joli acrostiche. Bisous, Isabelle

Muad' Dib 11/07/2009 20:20

CoucouIsabelle, j'aime ce masque au sourire débonnaire tout comme ton commentaire qui m'a fait très plaisir.Gros bisous et belle soirée,

Dany 11/07/2009 16:57

ils sont trop beau leur masques!!! J'adore la photo aussi. bisous

Quichottine 11/07/2009 15:16

Bis pour le commentaire de Kri.C'est ce que j'ai ressenti. Jolie photo !

siratus 11/07/2009 14:09

On danserait sur cette musique de carnaval... Très beau cliché qui reflète le mystère du masque... Bonne journée, Isabelle.Gros bisous

Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis