Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 21:21




 

 Je dois écrire une lettre
 
Une lettre privée
A un homme public
Une lettre éprouvée
Sans être supplique
 
Une lettre à une ombre
Dans un souci d’outre-tombe
Une lettre ni claire, ni sombre
Pour que mes peurs tombent
 
Une lettre sans gloire
Qui se voudrait exutoire
Une lettre pour la vérité
Pour connaître l’histoire
 
Une lettre sans prière
Sincère et altière
Une lettre charnière
Pour connaître la lumière
 
Une lettre pour convenir
Des temps dépassés
U ne lettre du souvenir
Au nom d’une trépassée
 
Une lettre pour savoir
Dans le secret espoir
De calmer le désespoir
 Une lettre à pouvoir …
 
Wissous, le 19 juillet 2009
Au son du quotidien, un avion, au loin, la télé du voisin …
 
 


Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 20/07/2009 21:00

Joli poème, Isabelle. Pour moi tout est prétexte à écrire une lettre...

écureuil bleu 20/07/2009 21:00

Joli poème, Isabelle. Pour moi tout est prétexte à écrire une lettre...

Quichottine 20/07/2009 09:21

Ecrire une lettre... c'est si difficile. Encore plus aujourd'hui, à l'heure des sms, des messages rapides sur MSN, des courriels sans formules de politesse...Une lettre, tu choisis ton papier, l'enveloppe, le stylo, la couleur de ton encre, et tu t'appliques un peu, pour rester lisible... et, au fur et à mesure, tu redeviens toi, avec tes imperfections, ta hâte, ton souci de tout dire...C'est un très beau poème. Bravo.

ALAIN JULIEN 19/07/2009 22:52

- Le premier à lire ton beau poême et pour te dire que tes photos sont époustouflantes....Chapeau l'Artiste !

Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis