Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 11:01






Là-haut
Comme vous le savez, j’aime le cinéma, et je confesse voire revendique avoir gardé, pour mon plus grand plaisir, mes yeux d’enfants…
 
Alors que j’écrivais, il y a très peu, sur un article de mon blog pote  Alain Julien Benitez

http://www.ledoigtdansloeilmarseille.com/
 
qu’il me faudrait éviter dorénavant Disney, puisque je me prenais pas à imaginer que ces prototypes de voitures futuristes seraient bien plus beaux avec des yeux bordés de cils et une jolie bouche ; je commettais le plus éhonté des mensonges.
 
Je vie ns de passer 2 heures ou à peu près en compagnie d’une maison volante, d’un délicieux papy bougon, d’un jeune garçon un brin empoté.
Ce furent 2 heures délicieuses, diablement rythmées, pleines du charme indescriptible, que Disney dispense depuis déjà si longtemps dans ses dessins animés.
 
J’ai eu beaucoup de difficultés au début du numérique à appréhender du regard des images un peu étonnantes à mi-chemin entre la réalité et le dessin. Le temps passant, je me suis habitué à ce nouveau concept plus ou moins informatisé et les dessinateurs nouvelle génération maîtrisent, semble-t-il, de mieux en mieux une technique qui s’affirme.
 
L’histoire est des plus charmantes et l’on se laisse bercer dès la première seconde dans ce qui pourrait être un conte de fées des temps modernes.
Les bons sentiments font plaisir à voir. Certains les trouveront quelque peu mièvres et gnangnan,
Pourtant, il y a peu de chance que la gentillesse, l’absence de violence, se révèle être néfaste pour nos enfants ….
 
Alors au diable les intellos branchés, au diable les «anti américanistes » patentés, j’ai adoré ces 2 heures  gentillettes et parfois émouvantes.
 
Si, comme moi, vous assumez votre part d’enfance, votre juvénilité, allez-y c’est du beau, du bon Disney….

certaines images sont sublimes, cette envolée de ballons est grandiose et merveilleusement touchante ....



Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans suggestions
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 06/12/2010 20:54



Je ne l'ai toujours pas vu ! Bonne soirée et bisous



catiechris 06/08/2009 19:20

Je pense que je ne vais pas tarder à assumer ma part d'enfant en moi, je pense que ça fait du bien ....

isabelle cassou 14/09/2009 03:10


Il est clair que ça fait le plus grand bien et je te souhaite très sincèrement d'arriver à la trouver, elle n'est jamais bien loin ce n'est sans doute qu'une affaire de volonté ... douce nuit


ALAIN JULIEN BENITEZ 03/08/2009 10:55

- Je n'ai pas encore vu ce beau film , mais je vais le mettre dans mon programme ! Je fais la collection de Wall-Disney et des film PIXAR.Bises parfumés à la lavande de Provence Merci pour le lien

isabelle cassou 14/09/2009 00:48


il est vraiment très sympa, tu l'as vu, en fin de compte ?
Merci pour le doux parfum de lavande de tes charmants petits bisous


siratus 03/08/2009 04:11

J'irai volontiers voir ce film, dès que j'aurais bien reposé ma vue.  Gros bisous, Isabelle

isabelle cassou 14/09/2009 00:49


Je te souhaite de bien la reposer avant de trop la solliciter à nouveau
bisous à toi siratus


Quichottine 02/08/2009 11:35

Je ne l'ai pas encore vu, mais il y a peu de chance que je le rate, j'ai dans ma DVDthèque bien trop de Walt Disney pour jouer les intellos... J'adore !Et puis, tu as raison, je trouve que ça ne fait pas de mal, de garder de jolis sentiments ! ça fait du bien !

isabelle cassou 14/09/2009 01:00


personnellement, les jolis sentiments me deviennent de plus en plus nécessaires


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis