Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 10:00










Lin qui tissera
L’étoffe de nos habits
Un lien vers l’été

haiku d'été







Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Quichottine 16/08/2009 00:36

Ils seront bleus, quand ils seront en fleurs.Tu les photographieras de nouveau, à ce moment-là ?

isabelle cassou 14/09/2009 07:18


Je n'ai pas pu, j'allais vers d'autres aventures ... sourire


écureuil bleu 15/08/2009 20:15

Bonsoir Isabelle et merci pour cette jolie photo ! Bisous !

isabelle cassou 14/09/2009 06:25


c'est idiot mais je ne connaissais pas et quand j'ai vu ce champ, il m'a attirée, je trouvais ça joli, du coup j'en ai ramassé une petite poignée, elle trône sur mon tableau de bord depuis ce jour
là .... une petite touche de nature dans une vilaine voiture polluante ! oops !


ALAIN JULIEN BENITEZ 15/08/2009 17:06

- Tu imagines les centaines de vêtements sur ta jolie photo ! Bises

isabelle cassou 14/09/2009 06:30


oui, regarde bien on les voit en filigrane !!! lol


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis