Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 13:44







Le papé


Il eut pu  marcher le dos courbé
Portant lourdement le poids des ans
Succombant aux souvenirs, tituber ;
Pourtant, il s’en va gai et pimpant
 
Papé  en haut de la route
Marche la canne au vent
Sans l’ombre d’un doute
Il  file toujours vers l’avant
 
Je le regarde avec  douceur
Avancer avec ardeur et sans peur
Il me donne une clé du bonheur
Etre simplement dans l’heure
 
Laisser le passé vous bercer
Ne pas craindre le lendemain
Passer sans vouloir dépasser
Etre juste là, bien,  humain
 
Il est beau, le papé, si serein
Et si là, je le voyais soudain
Lever les pieds et faire une arabesque
Je toucherais du doigt le burlesque
D’un papé que j’aime deviner taquin
Au détour du long chemin ….

 


Wissous, le 2 septembre 2009
En écoutant Omry, opus de Pierrick Pédron
Encore un peu chamaillée par la confusion des sentiments …
Mais, rassurez vous, j’ai maintenant plus de force pour lutter contre le doute, l’angoisse
Sans user de subterfuges médicamenteux,
simplement en regardant la photo d’un vieil homme plein d’entrain qui semble me dire :

«  Aller, va,
Avance, vis,
ne t’encombre pas de tant de questionnements,
rend ta vie plus simple
Plus vraie, plus sereine,
offre toi le bonheur de l’instant
et oublie ta peine …. »








Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

jean-pierre 14/09/2009 08:46

bonjour . j'aime beaucoup cet article sur le "Papé" , j'en fais partie ! bonne journée . bises 

isabelle cassou 14/09/2009 11:05


J'ai toujours eu un faible pour les papés, je les trouve si touchants, je fais parti de cette génération à qui l'on a appris à respecter "le grand âge » et puis j'ai eu la chanced'avoir un papy
merveilleux.
Merci à vous et douce journée


siratus 03/09/2009 01:41

"être juste là, bien, humain"quel beau billet, Isabelle !MerciGros bisous

isabelle cassou 14/09/2009 09:08


le voir gambader sa canne rangée dans ses mains dans le dos était comme une sorte de pied de nez fait au temps ! alors voilà, j'avais envie de vous en parler


écureuil bleu 02/09/2009 20:59

Tes vacance ont l'air de t'avoir donné une pêche du tonnerre et beaucoup d'inspiration ! Ce papé respire la sérénité, comme ton poème !

isabelle cassou 14/09/2009 09:18


Il est vrai qu'il était délicieux ce papé, je l'ai croisé le premier jour, les mots ne sont venus que bien plus tard, merci à toi Brigitte


mom 02/09/2009 20:18

joli poème et le cliché est superbe

isabelle cassou 14/09/2009 09:25


merci beaucoup mom


Dany 02/09/2009 19:08

Quelle belle poésie pour ce vieux Monsieur qui doit en avoir des choses à dire... bisous ma douceDany 

isabelle cassou 14/09/2009 09:31


Sa démarche en disait si long, si long .... bizz bella


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis