Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 20:04





du choix nait parfois le regret


La vie est faite de choix

Et de non choix
Innocents
Sur l’instant
Ils sont faciles
Ou difficiles
Compliqués
Mais revendiqués
Voulus
Puis révolus
Vagues
Et en zigzag
Volontaires
En solitaire
Emmerdants
Bien que probants
Choquants
Parfois offusquants
Philanthropes
Ou misanthropes
Assommants
Sous commandement
Entendus
Pourtant suspendus
Suprêmes
Autant qu'extrêmes
Cornéliens
Et manichéens
Distraits
Trop abstraits
D’opérette
Viles sornettes
Accidentels
Qui s’amoncellent
Sereins
Mais sans entrain
Réfléchis
Et affranchis
 
Puis,  passe le temps
Parfois nait le regret
Survient le remords
Le passé devient
Alors soudain
Accepté
Voire réputé
Affligeant
Pourquoi pas dérangeant
Minimisé
Puis normalisé
Silencieux
Tendrement délicieux
Honorifique
Quasi philosophique
Protectionniste
Grand illusionniste
Sous-titrage
Des remue-ménage
Narcissique
Parfois machiavélique
Confidentiel
Ainsi que spirituel
Cabale
Ou scandale
Pleurnichard
Tristement revanchard
Amalgame
A mélodrames
Catastrophes
En apostrophe
Original
Sur, pas banal
Déconvenue
Discontinue
Inéluctable
Ainsi qu’inimitable
Suite de faits
Aujourd’hui contrefaits.
Mais plus rien n'y fait
Les jeux sont faits.

...


 
Wissous, le 11 septembre 2009
En écoutant « Laia Ladia », Brazilian jazz
Au loin, les sirénes de police, la ville ….



Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

musearevelise 16/09/2009 18:10

bonjour isabelle, aujourd'hui je prends le temps de passer sur le net, et je suis venue lire ta poésie sur les regrets, toujours une belle écriture qui nous parle, je trouve ton nouveau design superbe, depuis mon déménagement je n'ai pas encore récupérer l'adsl, mais j'espère qu'en fin de semaine tout sera réglé, je te souhaite une bonne soirée à bientôt revelise

isabelle 20/09/2009 18:35


merci revelise, je suis ravie que tu aimes mon nouveau p'tit monde, le net est si grand que parfois, o,n s'y perd, tu retouver est une jolie surprise , merci à toi et douce fin de week end


kéline 14/09/2009 15:28

un bien belle farandole de mots porteurs de sens, qui résonnent harmonieusement, et  sont très joliment assemblés.J'aime beaucoup, autant que l'atmosphère de ton blog !!!bonne soirée Isabelle

isabelle cassou 14/09/2009 17:44


merci à toi, je suis toujours ravie d'accueillir de nouveaux lecteurs dans mon p'tit monde qui part dans tous les sens !


The mentalist 14/09/2009 12:35

Pour le stoicien que je suis, j'ai beaucoup aimé ce texte !A bientôt !

isabelle cassou 14/09/2009 17:40


merci, j'ai peur de n'être guère stoicienne, encore trop torturée, parfois ... en l'instance je ne l'étais pas en l'écrivant


Martine 14/09/2009 12:23

Des mots jaillissant à profusion !

isabelle cassou 14/09/2009 17:37


inspiré par un film, très librement, mais non auto biographiques, j'aime trop le présent pour m'encombrer de regrets sur le passé ...


Nina d'istanbul 13/09/2009 22:29

Ce soir quelqu'un pensait à toi à Istanbul en se balladant (moi) .. viens voir demain sur couleurs-d-istanbul...

isabelle cassou 14/09/2009 10:30


wouaw, c'est chouette de savoir qu'une pensée si lointaine vient vers moi, j'arrive, j'arrive.... sourire


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis