Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:37


Vous qui commencez à me connaître, vous savez que bien qu’ayant des goûts à peu près arrêtés, je fonctionne bien  plus avec mon cœur, voire mes tripes qu’avec des idées intellectualisées, préconçues et de ce fait, comment dire, « artistiquement » correctes.
Je n’étais pas totalement vierge de cette ville, où j’ avais fait un séjour en amoureux, le nez au vent et le cœur déjà bien occupé.
Cette fois, j’y retourne en touriste curieuse qui se souvient d’une timide approche de ce qui fait le charme incontestable de cette ville.



 
Barcelone est folle,
Barcelone est cosmopolite,
Barcelone est surprenante,
Barcelone affriole
Barcelone s’ébruite
Barcelone aimante
 


Ici, l’architecture révèle toute la puissance de son art, comme si Barcelone s’était offerte tous les styles, tous les genres, jouant sans complexe, une sorte de carte blanche architecturale qui, si dans bien des endroits, nous apparaît comme choquante, devient ici une évidence, tout surprend, mais rien ne choque.
Pourquoi ? Je l’ignore, mais tout le charme de la ville réside dans ce melting-pot architectural, artistique  sur lequel notre regard se promène allant de surprise en surprise.

 

Barcelone est vivante
Barcelone est mélange
Barcelone est une évidence
Barcelone enchante
Barcelone dérange
Barcelone balance
 

Bien qu’étant une inconditionnelle de l’art nouveau réplique à la sauce  XXe du baroque romantique, je n’ai certes pas adhéré à tous. La cathédrale Familia Sagrada n’avait laissée la première fois quelque peu dépitée et s’il faut bien reconnaître une forme de génie tant en ce qui concerne l’imaginaire que la prouesse technique, l’esthétique est  folle et débridée.
J’avais été la première fois excessivement surprise par ses « Dark Vador » qui ornent la façade qui s’avère être des Templiers bien trop guerriers à mon gout.
Je les ai retrouvés en d’autres circonstances dans la ville et là ….
Mais bon, ça c’est une autre histoire …. (sourire)
Je me la joue Quichottine !! me permets tu l’amie ?




 
Barcelone est de marbre
Barcelone est une mantille
Barcelone est diabolique
Barcelone vibre
Barcelone titille
Barcelone réplique


 
En touriste, cette fois bien décidée à ne rien rater de cette ville hors du commun, j’ai utilisé ces bus à deux étages que l’on croise maintenant dans peu près toutes les villes d’Europe.
Le prix est raisonnable et on est sur d’avoir grâce à des circuits très complets une vision certes non exhaustive mais malgré tout large de cette grande ville éclectique et variée.
Et vu la taille de la ville, le pedibus jambus s’avère un brin trop fatigant pour nos vieilles carcasses.
Nonobstant le joli petit foulard, à la Audrey Hepburn, qui le fait bien, nous avons parcouru les belles avenues barcelonaises les cheveux au vent.
 



Barcelone est mer
Barcelone est terre
Barcelone est de monts
Barcelone la reliquaire
Barcelone non austère
Fête dragons et démons.

 

Une longue journée de vadrouille se termine et alors que nous allions retrouver notre voiture, nous voilà embarqué dans une sérénade de bruyantes, que dis-je tonitruante, les feux de Bengale éclairent et pétaradent, les enfants courent, tourbillonnent au rythme des tambours.
Les rues sont noires de monde, les dragons et les diablotins se disputent la place, la fumée envahit la ville, de longues mèches de lumière tournoyantes  emplissent l’espace.
Les enfants s’en donnent à cœur joie , les adultes veillent et allument au fur et à mesure de l’avancée de l’infini cortège des dizaines et des dizaines de pé tards qui emplissent l’espace..
Cette fête s’appelle la Mérce, le mot fête prend ici tout son sens et en quelques minutes envahit tous nos sens.

 

Barcelone chante
Barcelone est fervente
Barcelone bourdonne
Barcelone est  bouffonne
Barcelone explose
Barcelone joue l’apothéose
 

 
Wissous, le 5 octobre 2009
Djaima découverte hier accompagne mes mots …. Mes images ….
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

:0095: Maître Po, devin 14/10/2009 08:43


Ah, Barcelone...
On la retrouve si bien dans tes photos. La Casa Batllo, quelle merveille ! Et j'aime beaucoup ta photo de la Sagrada Familia ;-)


Jacqueline 10/10/2009 14:13


Merci à Muad de m'avoir amenée jusque chez toi..du punch et du gout pour les très belles choses..ton blog est vivifiant!
A très bientot!


virjaja 10/10/2009 11:53


je viens d'en prendre plein les yeux!!!! des siècles, enfin presque, que je n'y suis pas allée, et justement on parlait de
s'y faire un week-end, mes grandes y sont allées cet été, mais les petites ne connaissent pas. merci! gros bisous. cathy


Claude 10/10/2009 08:53


la façade avec les masques en guise de balcon, est vraiment la plus étonnante.
bonne journée


Mimisan 09/10/2009 17:42


Un article richement illustré.j'aime tout particulièrement la photo de l'intérieur de la cathédrale: on a l'impression d'une matière transparente,ou translucide, et d'un voile légèrement poussé par
le vent.


Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis