Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 12:51


poemeamour



Amour
 
Je suis atteinte d’un mal
Que je pense incurable
Douces  bacchanales
Aux accents affables
 
Je t’aime
 
 
Adepte d’indépendance
La faiblesse me gagne
Ce mal n’est qu’arrogance
Aux accents de cocagne
 
Je t’aime
 
Sa puissance me terrasse
Avec une grâce sans appel
Qui le rend fort et tenace
Aux accents d’un gospel
 
Je t’aime
 
Il déplace des montagnes
Effrayante toute puissance
Qui balaye ma hargne
Aux accents d'obéissance
 
 Je t’aime
 
Certains crient au blâme
Puisqu’il ronge mon âme
Je suis pourtant sacrée femme
Sur l’autel de la flamme
 
Je t’aime
 
Etrange et délicieux mal
Où puissance et faiblesse
Dansent sur la musique d’un bal
Aux accents sans sagesse
 
Je t’aime ...
 
Wissous, le 19 Mai 2010
 
«Fulgurance» du mot au petit matin
Le doute laisse la place au mots doux
Comme le soleil revient après la pluie

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Syl 21/09/2013 23:50


C'est beau ça !

isabelle Cassou 08/12/2013 20:32



merci syl



écureuil bleu 08/06/2010 22:34



Pourquoi ne nous crient-ils pas leur amour de cette façon-là ? Bisous, Isabelle



écureuil bleu 30/05/2010 16:52



Quelle belle déclaration d'amour ! En as tu déjà reçu d'aussi belles ? Bisous



isabelle 05/06/2010 17:47



les hommes ont pour la plupart beaucoup de mal à mettre des mots sur leurs sentiments,


ou peut-être n'ai je pas su trouver le bon, va savoir ...


aujourd'hui je me pose trop de questions



siratus 29/05/2010 03:14



Ce montage-ci me plait beaucoup, Isabelle, le petit poème aussi.


Gros bisous de la nuit


(Crois -tu qu'à mon âge il est encore temps de plonger dans photoshop et cie ?  ;))



isabelle 05/06/2010 16:56



merci chère sirène des bisous d'une belle journée ensoleillée...


Il n'y a pas d'âge pour se découvrir de nouveaux goûts ou de nouvelles passions, j'en suis convaincue et tu as as matière à faire de très belles choses.



Armide+Pistol 28/05/2010 01:01



Les "Je t'aime" ponctuent agréablement le poème, on reprend halaine dans son enthousiasme. Il revient comme une affirmation intangible dans le délire de l'amour.



isabelle 28/05/2010 19:25



merci pour ton joli commentaire envie de retenir le : "délire de l'amour »


un bisou sur la petite truffe noire



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis