Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:23

 

 

 

 

 

 


 

 

Cette fois, cela ne dure que 4 minutes

je suis une passionnée, vous le savez

et là, j'avoue un vrai coup de coeur

la musique, la voix, l'acordéon

c'est beau, dansant, entrainant

un joli rayon de soleil

dans cette journée au temps morose

...

 

sur Deezer

 

 

Merci à Bruno Falba , sur FB, pour ces deux découvertes

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Santounette 02/05/2012 17:56


Je ne connaissais pas du tout.
J'ai souri en voyant ton billet car justement aujourd'hui j'ai passé du temps avec les santons musiciens...

isabelle Cassou 20/05/2012 20:27



les grands esprits se rencontrent... Moi non plus je ne connaissais pas c'est une très jolie découverte



Armide+Pistol 28/04/2012 21:53


Je partage tes gouts et ime retrouver cette musique sur otn blog qui y colle si bien;

isabelle Cassou 01/05/2012 05:04



c'était sure que ça te plairait ... un petit côté titi parisien qui nous séduit d'entrée de jeu



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis