Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 00:43

 

 

 

venisenuit.jpg

 

Le cerveau flotte
Les idées virevoltent
Ou est ce les idées qui flottent
Et le cerveau qui virevolte
Qu’en sais je ?
Les mots font leur solfège
Ils m’envahissent
Emplissent mes coulisses
Pesticides  du sommeil
Chrysalides de l’éveil
Alors que les mots s’agrègent
La nuit s’abrège
Alors que l’oeil fatigue
Le neurone danse la gigue
Le mot doit se coucher
Sur sa feuille de papier
Unique envolée
Aux encres mêlées
Gnossiennes et gymnopédies
Satie joue sa comédie
Délicates notes
Qui, dans l’air, flottent
L’idée qu’on cajole
L’esprit qui s’envole
Ou est ce l’esprit qu’on cajole
Alors que l’idée s’envole ...

Wissous, le 2 mars 2011
Au son d’un piano jouant du Satie


A toi et par toi, ma muse ...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle Cassou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Armide+Pistol 08/03/2011 15:16



J'imagine parfaitement bien que la musique de Satie puisse accompagner ces mots. Excellente idée



Quichottine 08/03/2011 11:08



Satie accompagne bien les méditations...


S'interroger fait partie de la vie. Merci pour ce poème nocturne.


 


Passe une belle journée, je t'embrasse.



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis