Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 11:24

 

 

 

10-aout-6726.JPG

 

 

hebergeur image

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle Cassou - dans sage comme des images
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 20/02/2011 22:56



Ces portraits sont superbes ! Quelle chance d'avoir assisté au carnaval de Venise !



Opium 10/02/2011 18:28



Et oui, comme le dit si bien Quichottine, "comme le temps passe"...


Où étions-nous, que faisions-nous, il y a un an...
Il suffit de remonter dans nos Blogs pour en retrouver la trace...


Mais c'est vrai aussi que le temps qui passe laisse des traces...
Et à regarder les trois visages de cette photos, on a un peu l'impression de voir trois générations qui se côtoient...
Et pourtant, aujourd'hui on a le botox...



autobiographie 09/02/2011 20:48



Bravo dépressive utopiste Isabelle.
Venise, le carnaval, cela m'impressionne moi aussi!


Bises


Gigri



Quichottine 09/02/2011 17:16



Un an... Comme le temps passe.


J'aime beaucoup ces visages.


 


Passe une douce soirée...



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis