Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 01:00

 

 

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200810/24/19116.jpg

 

 

Au Etats unis, Il semble acquis que 97  pour cent des 125 000 prisonniers fédéraux soient non violents, on estime que plus de la moitié des 623 000 détenus des prisons municipales ou des comtés sont innocents. Beaucoup sont en attente de jugement. Deux tiers du million de prisonniers d’État ont commis des délits non-violents. 16 % des plus de 2 millions de détenus souffrent de maladies mentales.
Oui vous avez bien lu, 2 millions de détenus et plus, ce qui place les États-Unis à la première place mondiale et historique du taux d’incarcération les plus élévés.
Bien triste record pour ce qui est, paraît-il, la plus grande démocratie de notre belle planète !!!!
Les prisons américaines représentent actuellement le troisième plus gros employeur du pays.
Le taux d’incarcération américain est 6 à 10 fois plus élevé qu’en Europe et bat à plate couture des pays comme la Chine (1,5 millions), la Russie (890 000 détenus), l’Iran et autres belles démocraties reconnues partout au monde ….
En 1998 déjà, Loïc Wacquant, sociologue français exerçant aux États-Unis, écrivait :
« la construction de prisons est, de fait, devenue le principal programme de logement social du pays. »
Un exemple frappant : Le « budget » alloué à un prisonnier en 1993 et cinq fois supérieur à la somme versée à une mère seule de trois enfants.
Et oui, encore une fois ça fait rêver… !!!
Incarcérer les plus pauvres de cette société capitaliste et libérale par excellence permet de déduire des chiffres du chômage toute une population, en l’isolant, en la mettant totalement hors circuit.
 
 
La guerre contre la drogue, et la merveilleuse loi des « trois délits » ont généré une population carcérale hors du commun dont les chiffres n’ont cessé de bondir depuis 10 à 20 ans.
Quelques chiffres là encore pour illustrer le propos :
Imposition de peines de prison importante pour détention de drogue y compris en quantité dérisoire,
Exemple : cinq ans de prison ferme sans compression de peine pour détention de 5 g de crack, 10 ans pour moins de 60 g de cocaïne cristallisée ou crack. Au Texas on risque deux ans d’emprisonnement ferme pour détention d’environ 100 g de marijuana. A New York une loi anti-drogue est promulguée en 1973 et impose une peine obligatoire allant de 15 ans à perpétuité pour possession de 100 g de toute drogue illicite.
Quant aux fameux trois délits : le seul fait d’être responsable de trois délits quel qu’ils soient peut conduire à une peine d’emprisonnement à vie.
Exemple là encore : un prisonnier ayant volé une voiture et 2 vélos a été condamné à 3  fois 25 ans.

 

Vous trouverez d'autres exemples éloquents sur le site d’Amnesty
(voir les articles liés)

Amnesty international


Tout cela laisse sans voix tant cela parait aberrant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle - dans sujets brulants
commenter cet article

commentaires

Muad' Dib 17/07/2010 09:11



Coucou Isabelle, la photo colle bien à l'article.


Je te souhaite une très bon week-end.


Bises,



Quichottine 17/07/2010 08:06



Ils ont trop de prisonniers, j'ai tendance à penser que nous n'en avons pas assez.



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis