Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 22:52

 

 



Vous commencez à le savoir, je suis une inconditionnelle de jazz.
Alors hier soir, en amoureux (et croyez moi ça ne gâche rien), nous nous sommes faits une petite escapade à l’Olympia.
En voiture et souvent à la maison, j’écoute TSF, une radio jazz où l’on peut entendre les bons vieux standards mais aussi les figures montantes de cette musique vivante entre toutes.
Melody Gardot fait partie de ces chanteuses très jazzy qui commencent à se faire connaître en dehors du cercle parfois un peu fermé de l’univers jazz.
Je l’ai entendue maintes fois à la radio, puis à la télé dans un clip réalisé avec Eddy Mitchell.
Et hier tout au long de la soirée, j’ai eu le plaisir peut-être aussi la surprise, de l’entendre se réapproprier toutes ces chansons de manière radicalement différente, comme si rien de ce qu’elle chante n’était figé.
J’ai découvert des musiciens absolument géniaux, jouant un jazz de manière très contemporaine où l’instrument parfois hurle des sons un peu fous.
La voix de Melody Gardot est a contrario de toutes ces chanteuses dites à voix justement, tout est chanté en finesse, en douceur, en nuances, sans que jamais la voix ne passe en force.
Cette femme a le groove.
Cette femme a le swing.
Si vous avez l’occasion d’aller la voir, offrez-vous ce moment musical plein de délicatesse, personnellement, mon cœur et mes oreilles ont battu avec le plus grand plaisir tout le long du spectacle.
 
Petit bémol
Première partie peu enthousiasmante, suivi d’un entracte d’une demi-heure, alors que le spectacle venait de commencer, on ne comprend pas très bien…
 
Autre petit bémol
Qui, bien sûr, n’engage que moi, j’ai tendance à préférer le jazz alors qu’il reste intimiste, j’aurais encore plus exulté dans une petite salle.
Placés au fond de l’Olympia, Melody nous apparaissait toute petite…
Pourtant elle a tout d’une grande ! !


et, alors que j'écris l'article, je découvre que Melody a subi un très grave accident , il y a quelques années et elle

décrit l'handicap avec lequel elle vit comme

 

"escalader le Mont Everest tous les jours"


Sa réussite n'en est que plus belle.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 12/06/2010 21:54



Tu me donnes envie de découvrir cette chanteuse jazzy, tu en parles avec tant d'enthousiasme ! Bisous



Quichottine 21/04/2010 22:28



Juste un autre petit mot... ta nouvelle bannière me ravit.



isabelle 23/04/2010 00:40



un peu trop large, quelques réajustement à prévoir, j'aime bien faire ces bannières, c'est très ludique


et j'adore l'idée de te ravir !!! sourire



alain 21/04/2010 12:14



Etant crasse tout plein en JAZZ ,bien qu'ayant travaillé plus de 30 ans dans un complexe de 4 salles de spectacle je vous remercie de me faire découvrir des merveilles .
A quand d'autre pistes ?
Alain



isabelle 21/04/2010 15:12



j'aime bien partager surtout des coups de coeur comme celui là


aujourd'hui, dans un genre différent musique d'ambiance très typée, nous découvrons ensemble georges


bodossian, trouvé au hasard sur deezer


merci de votre passage alain



autobiographie 21/04/2010 11:37



TSF Paris Jazz! 89,9 ! tu parles que je connais!


Quant à ta Mélody, elle a vraiment escaladé une voie dans l'Everest?


Alors là! Grimpe et jazz, mes deux passions!


Je vais vite l'écouter et je t'embrasse,


Gigri



isabelle 21/04/2010 15:16



non, elle n'aurait pas pu, elle reste gravement handicapée, mais elle a le swing et une belle énergie !!!


chapo l'artiste


j'espère que tu t'es régalée



mamalilou 14/04/2010 14:09



et puis c'était pas un tit accident en plus...


ah les concerts, il n'y a pas toujours tout le confort qu'on en attend, et puis avec les DVD on finit par être exigeants...


commenet allier le confort de l'oreille et la joie du partage en grand nombre...


doux bisous à toi et merci pour ce délicieux partage



isabelle 21/04/2010 15:17



les bémols sont vite oubliés, le concert est resté magique et melody gardot nous a fait swinguer avec plaisir


bisous à toi mamalilou



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis