Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 22:37

 

 

gif-anime-ange-9-gratuit.gif

 

Je n’ai plus rien écrit depuis deux jours.

Je me trouve embarquée tous les soirs ans dans des parties de belote effrénées. Je rentre donc dans ma chambre assez tard et je n’ai alors plus trop de courage pour vous narrez mes journées sportives.

J’ai donc un peu de retard quand aux récits de mes dernières rencontres.

 

Je vous avais parlé d’un xénophobe notoire. Depuis notre première rencontre, nous avons continué à échanger ou plutôt à confronter nos idées politiques ainsi que nos pensées sur certains personnages historiques tel Hitler, Mussolini, Pétain...

Ce Monsieur, contrairement à beaucoup de ses congénères, s’avère être cultivé et vraisemblablement passionné d’histoire.

Il n’y a strictement aucune chance pour que nous tombions d’accord sur le fond et sans doute encore moins sur la forme, mais la discussion n’est pas inintéressante.

 

Ce soir, le voilà qui nous raconte des arnaques en tous genres, il faut bien avouer,  que certaines choses sont extrêmement choquantes, et, hélas, il n’y a et aura toujours un certain nombre de personnes qui profiteront du système.

 

Mais là où les choses sont plutôt amusantes, c ‘est que ce brave monsieur aux idées parfois très arrêtées, s’avère être un faux « Dupont la joie» et le voilà qui nous raconte un certain nombre d’histoires où il se fait avoir sur toutes les longueurs simplement parce qu’il a bon cœur. Une infirmière, ici, lui expliquant que son fils est malade lui soutire 1500 € ; un jeune homme élevé par une mère aux mœurs un tantinet légères cherche à s’en sortir, il lui prête de quoi prendre le train ; une connaissance n’a plus de logement, il lui prête un studio, l‘autorise à manger les boîtes de conserve qui s’y trouvent, lui recommande de faire attention au lieu, aux vins qu’il stocke là ; etc.…

L’infirmière lui doit encore une grosse partie de la somme quelques années plus tard ; le jeune homme lui promet de lui rembourser ce qui lui a prêté ; et la connaissance lui vole tout ce qui se trouve dans le studio et lui rend dans un état lamentable.

 

Il nous raconte qu’il a roulé sa bosse et cela semble être une évidence, qu’il est conscient et rodé à toutes les arnaques pouvant exister. Et pourtant, il sait il se fera toujours avoir lorsque quelqu’un se présentera à lui dans le besoin, parce qu’il ne saura pas lui refuser.

Et le petit homme au discours raciste devient tout d’un coup un homme au cœur gros qui ne fait aucune différence entre Arabes, noirs, blancs …dans les faits alors qu’il fait montre dans les dires d‘une certaine férocité et une vindicte généralisée envers tout ce qui n’est pas blanc.

Étonnant bonhomme au paradoxe difficile à saisir, je l’écoute, je réagis, bien entendu, et je finis par me demander s’il joue un rôle, s’il en rajoute, s’il s’amuse, ou si toutes ses histoires dont il fut le dindon l’ont rendu bien plus méchant qu’il ne l’est réellement.

J’en viens à oublier le discours raciste, et à essayer d’aller au-delà, chercher ce qu’il semble cacher au premier abord.

Une chose est sûre, l’homme est bien plus complexe qu’il n’y paraît et, parfois, il n’est pas vain de creuser un peu pour aller chercher derrière la carapace rugueuse un cœur pas aussi sec et petit qu’on pourrait s’y attendre.

 

Cette rencontre est finalement étonnante. Et moi la dépressive optimiste suis confirmée dans l’idée qu’en tout humain, quel qu’il soit, il y a toujours, mais vraiment toujours, une part de bien, une part de bon. Elle est parfois enfouie, cachée, masquée, mais si l’on s’en donne la peine, peut-être, est-il possible de la déterrer et la mettre en avant ?

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by isabelle Cassou - dans il était une fois
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 08/02/2012 20:17


Merci de nous faire partager tes rencontres. Je crois aussi qu'il y a au moins une part de bon dans chacun. Bisous

isabelle Cassou 12/02/2012 18:02



pour croire en cette humanité, nous devons en restés persuadés sinon, à quoi bon


bonne soirée que tu passeras peut-être bien au chaud auprès de la cheminée



chantal11 07/02/2012 20:12


Bonsoir Isabelle, le gel sur la neige.. ce n'est pas évident.


J'ai bien aimé ton article et comme tu dis le genre humain est très complexe et on ne peut taxer tel ou tel d'aucun patronyme.. mais ce qu'il y a de bien en toi c'est que tu écoutes et que tu
t'enrichis même d'une personne qui n'a pas les mêmes idées que toi. Tout ceci est passionnant! et ton cher interlocuteur a bien des qualités malgré ses idées.


Par contre BB androgyne, hi hi ça me fait un peu rire.


Bonne soirée


bisous tout plein


chatou


 

isabelle Cassou 12/02/2012 17:55



il a quand même avoué que malgré son côté androgyne, elle n'était pas sans effet alors qu'il était jeune...


Ici, je suis à l'abri du froid, sans le vouloir, j'ai choisi le bon moment...


Bisous Chantal et à bientôt



alain papet 07/02/2012 11:32


L'aurait-t-y pas emballer son racisme avec des bons sentiments pour faire passer la sauce c'loustic ? 

isabelle Cassou 12/02/2012 17:53



ou peut-être l'inverse allez savoir ... sourire



Opium 07/02/2012 11:05


Merci pour cet article qui nous rappelle deux choses simples qu'on a un peu tendance à oublier...


L'habit ne fait pas le moine, et il faut parfois gratter un peu pour trouver le vrai personnage sous sa carapace de protection...


Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et pour nous tu es tout sauf cela...


Alors, bonne Belote, et soit attentive, compte bien les atouts...

isabelle Cassou 12/02/2012 17:53



je pense avoir fait preuve d'une certaine patience avec ce monsieur un brin atypique.


Nous ne partagerons jamais les mêmes idées et tant mieux pour moi... Mais, il pouvait être drôle à ces heures...


ne t' inquiète pas pour les atouts je les compte et recompte


bisou à toi Yvon



Qichottine 07/02/2012 08:32


J'aime bien ce monsieur... parce que ce qui compte, ce sont les gestes, pas les mots.

isabelle Cassou 07/02/2012 10:43



tu t'imagines bien Quichottine que finalement moi aussi je l'aime bien pour les mêmes raisons. Bonne journée à toi et à bientôt et merci de ta présence



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis