Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:37

 

 

 

http://nsm07.casimages.com/img/2012/01/31/1201311026331218229375514.jpg

 

 

La journée devait être calme. Pourtant, elle a filé comme l’éclair.

A 11 :00, réunion diététique sur : les sorties et la restauration.

Étonnamment, il y avait un monde fou et l’ambiance qui en temps normal est relativement studieuse a vite tourné à une franche rigolade.

Alors que la diététicienne s’est amusée à coller des morceaux de sucre et des petits sachets de graisse sur un support afin de nous démontrer les apports monstrueux d’un repas moyen chez McDo, fusaient de toutes parts des ho et des ha, comme si l’on découvrait la chose. Je passe sur l’insistance un peu lourde de ladite diététicienne qui semblait craindre un vol de sucre dans ces jolis petits sachets.

 

Le meilleur moment de mes journées ici est à 14 heures : 1 heure d’aquagym à un rythme soutenu.

Vous allez me dire que bon sang de baigneuse ne saurait mentir et qu’il serait bien malheureux qu’elle ne prenne pas plaisir à être dans l’eau.

 

L’autre moment marquant de la journée fut une marche dans la ville bravant le froid et le vent.

 

Mais le plus important, ce sont les résultats de ma glycémie qui par trois fois dans la journée furent strictement normaux.

Si j’ai entamé ce séjour, c’est certes pour perdre du poids, mais c’est avant tout et surtout pour équilibrer mon diabète.

Pour la première fois, depuis un an, je pense être réellement sur la bonne voie.

Ces résultats me confortent dans l’idée que j’avais besoin de venir ici afin de rompre avec mes habitudes (mauvaises) et d’enfin prendre réellement conscience que je suis atteinte d’une maladie qui, même si elle ne se voit pas et ne se ressent pas plus que ça au quotidien, peut conduire à de graves séquelles à moyen et long terme.

 

Il est plus de 20 heures, je me sens bien, calme, certes fatiguée mais une fatigue due à l’exercice physique je serais tentée de qualifier de saine.

J’avais dans l’idée de vous raconter aujourd’hui mon arrivée ici et mon état d’esprit d’alors, mais pour cela, il me faudrait remonter quelques jours en arrière, prendre le temps de réfléchir au pourquoi et au comment de ce que j’ai ressenti alors.

Or, ce soir, je n’ai ni l’envie ni la force de repartir dans une analyse.

 

Demain sera un autre jour…

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brunô 05/02/2012 10:55


Avec une bonne dose d'humour tu trouves les mots justes qui t'aident dans ta démarche

isabelle Cassou 07/02/2012 10:42



je suis venue ici de mon plein gré et il ne tient qu'à moi de ne retenir de ce séjour que le plus agréable, l'ambiance est actuellement plutôt sympa, les gens se mélangent, les générations se
mélangent.



jean-philippe 02/02/2012 19:04


Bonsoir Isabelle !! Oh oui ! Je me mouile avec plaisir et malgré ce froid hivernal vivifiant ! Une journée trépidente que celle qui fut la tienne ce jour là ! Entre aquagym et perception des
méfaits diététiques du Mac Do(sic) . j'aime comme tu narres tout celà avec les moments de joie et l'envie que le lendemain soit encore plus palpitant  et extra !! Belle semaine à toi !! tu
nous raconteras !!

isabelle Cassou 02/02/2012 22:30



t'inquiète, j'ai fait chauffer l'eau !


merci de tes encouragements , suite en ligne ! lol



Opium 02/02/2012 16:38


Comme mon ami Baloo, je constate qu'il en faut peu pour être heureux...


Et tu as trouvé ce "peu" qui pour toi veut dire beaucoup...

isabelle Cassou 02/02/2012 22:31



cool, tu as raison, il en faut peu ...gros bisous Yvon



Qichottine 02/02/2012 11:44


Je ris... et à la fois je suis contente pour toi.


Prends le temps... tu sais, le souvenir des premiers jours peut attendre un peu que tu sois prête à le partager.


 


Passe une belle journée. Bisous.

isabelle Cassou 02/02/2012 13:51



merci de tes rires et un gros bisou



Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis