poèmes

 

 

 

http://img15.hostingpics.net/pics/682229carcassonne09323.jpg

 

 

Cette soirée fut agréable.
L’entrepôt, lieu culturel parisien, atypique,
Nous  sommes le premier mardi du mois.
Ce soir, c’est scène ouverte slam.
 
Les mots s’exposent, explosent, se posent,
 Jolis, tendres, amusants, drôles, tristes,
 Rythmés,  avinés, slamés, déclamés,
Poèmes à  structure, monocorde lecture,
Délire rimé, prose libre et insensée.
Chacun y va de bon cœur
Chacun ouvre son cœur
Exercice de tous styles
Les mots se distillent
-Où es tu ?
-Dans une petite fourmi
 -Impossible, tu n’y rentrerais pas
Tu es trop grand
Un petit délire…
Pas cap ?
Sur un simple carnet
Imagination débridée
Quelques mots griffonnés
Et la farce est née
Récit d’un dialogue
Pour commencer la fable
Il me faut trouver l’épilogue
Pour parfaire la blague
Et, là, seule, sur cette scène
Ils sont revenus
Sans tambour, ni trompette
Mes mots limpides et nus
Pas question de les écrire
Cette fois,  il me fallait leur dire
Leur dire à quel point ces mots
Ont si souvent soigné mes maux
Ils me sont  connus ou inconnus
Ils entendent  la mélodie de mes mots
Ils pressentent   les inévitables  trémolos
Je les leur offre tels qu’ils naissent, émue
Je les sens m’écouter
Je reviens dans un lointain passé
Où j’aimais déclamer
Je me sens bien
Douce impudeur
De mots porteurs
Quel bienfait de les écrire
Mais quel bonheur de les dire
Oui, quel infini bonheur
De donner à mes mots
Ce que je leur aie refusé jusqu’alors
Une musique sombre et forte
Qui sans fard les emporte
A capella, dans le plus bel imprévu
Je les livre à des inconnus
Puis, je raconte la fourmi
Et son ventre bien rempli
Et salue …
 
Un moment hors du temps
Un moment où il se suspend
Un partage
Un bel adage
Les mots nous ont réunis
Magie de la poésie
Chacun repart  plus riche
Ici, personne n’est chiche
On offre humblement
Les pensées du dedans
 
Juste un moment au présent
Qui conjugue les cœurs
Eteignent les peurs
En décrivant les pleurs
 
Janvier 2015
 
Merci Jean Luc, ce fut une très belle soirée

 

Mercredi 7 janvier 2015 3 07 /01 /Jan /2015 03:06
- Par isabelle Cassou - Publié dans : poèmes - Communauté : Île des Poètes Immortelles
mouillez vous !!! - les 1 sont encore tout humides ...

 

 

 

 

8_560121694_n.jpg

 

 

 

 

Moi qui aie si longtemps prétendu n’avoir peur de rien !

J’ai trouvé ma grande peur,
Mon pire ennemi,
Ma véritable terreur
Terrible agonie

LE NOIR

Ce noir qui,
Sans crier gare,
Envahit, grandit, colonialise
Je m’y égare
Je m’y vautre et m’enlise
Je le connais
Je le reconnais
désespérée
Quasi dévorée
Dans ce Noir absolu
Pas d’issue
Je lui ai donné un nom
MELANCOLIE
Descente sans fond
Plus d’envie
Plus d’allant
Bras ballants

Succession de petits bonheurs
Et de grands malheurs
Alternance de tristesse
Et de fade joliesse
Dans l’indifférence
Et l’errance

J’ai peur
J’ai peur du noir
D’un horizon blafard
Sans gout ni saveur

Pourtant, un jour
Je l’ai vaincu
Compte à rebours
Peu convaincue
Après la pluie
Le beau temps
Ce qu’il a détruit
Je l’ai donné en offrande
Aux vents d’autan
Parce qu’après l’hiver
Vient le printemps
Immuable vers

Hélas ce soir
Il reprend le pouvoir

Me voilà chancelante
Triste brimbalante
Craignant son retour
Au coin d’un détour

Plus de force
Puits sans fond
Il brise l’écorce
Accédant au tréfonds

Une petite lueur
Dans les mots
Ceux qu’on pose sur les maux
Sparadraps panseurs
D’une âme malade
En mélancolique ballade

Je regarde les cieux
Cherchant les étoiles
Que s’envole le voile
de ce noir pernicieux
Que brille la lumière
J’en fais ma prière.

 

 

  Wissous, le 9 avril 2014

Dans le silence de la nuit

 

 

 

 

 

Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 23:41
- Par isabelle Cassou - Publié dans : poèmes - Communauté : Inspirations poétiques
mouillez vous !!! - les 13 sont encore tout humides ...

 

 

 

 

poemevoyage.jpg

 

 

Wissous, le  31 Juillet 2012

Dans le silence de la nuit qui s'installe ...

 

 


 


Lundi 30 juillet 2012 1 30 /07 /Juil /2012 01:43
- Par isabelle Cassou - Publié dans : poèmes - Communauté : Inspirations poétiques
mouillez vous !!! - les 3 sont encore tout humides ...






Béatitude de l'étreinte

Origami de 2 cœurs

Nudité de 2 âmes

Homélie de 2 corps

Espoirs comblés

Union tendre et sacrée

                                                 Résurrection par Amour …

Mai 2009

 

Lundi 30 avril 2012 1 30 /04 /Avr /2012 12:08
- Par isabelle cassou - Publié dans : poèmes - Communauté : Poésie française
mouillez vous !!! - les 8 sont encore tout humides ...

poeme1ermai.jpg

Vendredi 6 mai 2011 5 06 /05 /Mai /2011 13:18
- Par isabelle Cassou - Publié dans : poèmes - Communauté : Île des Poètes Immortelles
mouillez vous !!! - les 8 sont encore tout humides ...

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Un peu de Moi

En Musique ...

Profil

  • isabelle Cassou
  • dépressive utopiste: isabelle
  • Femme
  • cinema poesie philosophie lire écrire
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

Les vintages

A partager

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés