Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 18:30

 

 

 

http://actualite.benchmark.fr/depeche/une/photo_1283770328040-1-2diaporama480x321.jpg

   des farceurs peuvent générer des résultats étranges", a tenu à souligner Google lundi dans un communiqué.

"Dans ce cas précis, un certain nombre de webmestres ont utilisé l'expression en question pour pointer vers la page Facebook de Nicolas Sarkozy, la faisant ainsi remonter parmi les résultats de recherches liés à cette requête", a précisé le groupe.

"Nous ne soutenons pas cette pratique, ni aucune autre visant à altérer l'intégrité de nos résultats de recherche, mais en aucun cas cette pratique n'affecte la qualité générale de notre moteur de recherche dont l'impartialité reste, comme toujours, au centre de notre action", a souligné Google.

 

 

 

 

c'est à mourir de rire

tapez "trou du cul" sur google

et en premier résultat, vous tombez sur la page facebook de Mr Bling bling Sarkosy soi même en personne

 

je trouve cela excellent de se faire pièger par là où l'on croyait conquérir !!!

et,après tout, qui avait commencé en disant:

"casse toi, pov' con" ?

 

ce phénomène est du à des p'tits rigolos qui jouent avec les algorithmes googleesques.

 

Réactions de google:

 

"Parfois, en faisant appel à [cette] pratique appelée +Google bombing+,

 

Le moteur de recherche indique que ses résultats "sont générés par un algorithme qui classe, entre autres, les pages web en tenant compte de la relative popularité des sites qui pointent vers ces pages".

 

 

bin, moi, j'vous le dis, le Ségala va nous faire une attaque !!!! mdr

 

et je dirais même plus misssster président

y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark

 

quelle bonne blague bien franchouillarde !!!!


 

  C'était en 2010

 


Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:33

 

 

 

 

 

smileymecontent.jpg

 

 

J’ai envie de vous raconter, aujourd’hui,  une petite histoire simple courte et éloquente.

J’allais aider une jeune fille de ma connaissance à aménager dans son nouveau logement d’étudiante.

Par commodité, je me suis garée juste en face de l’entrée de sa résidence universitaire afin de pouvoir mettre directement ses valises dans mon coffre.

J’ai éteint le moteur de ma voiture et pour attendre les quelques minutes nécessaires à son retour, j’étais en train de consulter des messages sur mon téléphone quand un monsieur est venu frapper à ma vitre.

-           Vous êtes sur un bateau, me dit-il

-          Oui en effet, je vous gêne ?

-          Oui vous gênez la sortie et  vous gênez surtout les pompiers s’ils voulaient rentrer

-          Excusez-moi mais est-ce que vous entrez ou sortez votre voiture là maintenant ?

-          Non, mais vous avez de la place plus loin

-          Résumons-nous M. dans l’immédiat, je ne vous gêne pas et d’ailleurs je ne gêne personne

-          Si, vous gênez, si jamais les pompiers voulaient passer…

-          Étant dans mon véhicule, je le déplacerais bien évidemment

-          Vous gênez, allez vous garez ailleurs

Là, légèrement agacée, puisque d’évidence je ne gêne personne, je lui réponds :

-          Non,

-          Vous refusez de vous déplacer ?

-          Oui,  ai-je répondu très calme

-          Vous savez que ce sont des gens comme vous…

-          Mais oui, monsieur, si vous le dites…

-          Vous restez là uniquement pour m’agacer

-          Je ne sais même pas si je n’existe pas que pour ça, lui dis-je avec un grand sourire

 Et  là, il s’éloigne en marmonnant suffisamment fort :

-          Grosse conne

-          Mon bon monsieur, comme c’est facile, quel  triste manque d’arguments et d’imagination…

Je peux tout à fait comprendre la colère de ce Monsieur si j’avais laissé là ma voiture, ne serait-ce que quelques minutes, au risque de gêner quelqu’un. Mais il se trouve, qu’à aucun moment, je ne suis descendue étant prête à partir la seconde d’après.

Voilà, Je voulais vous raconter cette petite histoire parce qu’elle est le reflet d’un nouveau moyen de communication entre parisiens : l’agressivité gratuite.

 

 


 

 

 

 

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 09:53

 

 

 

 

 

mont-saint-michel-2008-241.JPG

 

 

 

Hier, toute à ma joie d’être encore en panne de voiture, je m’en vais joyeusement prendre le bus.
Il est environ midi, il y a peu de monde.
Dans le premier bus, rien de bien notable si ce n’est peut être une dame entre deux âges, le bras dans le plâtre qui, méprisant un nombre conséquent de sièges libres, demande sans grand ménagement sa place à une jeune beurre rivée à son téléphone, qui la lui cède volontiers. La dame prend la place et commence à polémiquer. La jeune fille cesse momentanément sa communication pour lui préciser qu’il n’y a pas à s’étendre sur le sujet ou à trouver mille bonnes raisons puisqu’elle a cédé son siège. La dame se tait, fort dépitée de n’avoir pu exiger plus bruyamment ce qu’elle estimait être son du.
Je change de bus, prend le second à la volée et pose mes fesses juste derrière le chauffeur.
Un homme en uniforme note le nombre de personnes montées à cet arrêt, puis descend. Des retardataires arrivent l’obligeant à modifier ses statistiques.
Le chauffeur démarre et est apostrophé par un collègue se trouvant à quelques mètres de lui.
Et c’est alors que la belle parole va nous être délivrée:
  - bonjour, tu as un contrôleur?
- bah il ne fait que compter
- Ha, et il compte quoi ?
- Tu sais bien, il compte les moutons !!!!

Et il redémarre ...

Et alors qu’un peu plus loin, je suis dans l’incapacité de me déplacer dans le bus tant le coup de frein qu’il nous impose est violent, je me dis deux choses:

La vérité sort de la bouche des chauffeurs de bus

Et

Pas de doute, il y a quelques chose de pourri au royaume du Danemark

 

 

Repost 0
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 12:04

http://medias.lepost.fr/ill/2008/09/18/h-20-1267184-1221704458.jpg

 

 

 

Elles agacent les français depuis que notre cher président bling bling est au pouvoir.
Mais, nous voilà rassurés, l’état part enfin en guerre.

En effet, tous ces français qui pensaient se chauffer au frais des contribuables en touchant un crédit d'impôt sur leur chaudière neuve, en sont pour leurs frais.
Finis l’injustice au chauffage !!!!
Terminé les nantis de la chaudière !!!
Que croyaient ils ? Qu’ils allaient pour des raisons fallacieuses d’économie d’énergie, remplacer leur chaudière sur notre dos ?

Mais, l’état veille au grain, cette flagrante injustice va être bientôt réparée.
Si, si, croyez moi, il est vrai que la nouvelle est renversante et n’a fait que bien peu de bruit, mais l’info bien que restée confidentielle , est d’actualité et  sera mise en pratique d’ici peu, à n’en pas douter .

D’aucuns, et cela est typiquement français, vont critiquer en estimant qu’il serait peut être temps d’aller regarder vers les 30 et quelques millions d’euros reversés à Mme l’Oréal, ou à bien d’autres grandes familles du pays.
Je suis même certaine que ce seront les mêmes qui attendaient le retour vers l’administration fiscale de notre Johnny national qui applaudissait avec ferveur les efforts consentis par notre cher bling bling au lendemain des élections.

Ce à quoi, je leur répond:

Il suffit d’ennuyer nos riches, laissons les en paix, les pauvres !
Ils furent bien longtemps pourvoyeurs d’emplois, bon, certes, avant qu’ils ne délocalisent et qu’ils estiment ne plus pouvoir faire assez de beurre dans notre beau pays.
Ils emploient encore et à prix d’or des hordes de comptables, juristes et autres membres de professions sinistrées leur permettant d’acquitter l’impôt de la manière la plus légale possible.

 Ils suffit d’ennuyer ces gens là  car à force de tant les agacer , ils vont finir par partir, nous devons les protéger, les bichonner, reconnaitre la belle opiniâtreté, la méritante honnêteté qu’ils mettent à traquer la faille fiscale.

Et puis, il faut bien commencer par quelque chose et quelqu’un, pourquoi pas les nantis de la chaudière ?
À 2000 euros la chaudière, il faudra 16000 citoyens pour compenser les 30 millions de Mme l’Oréal, alors messieurs et mesdames les médisants, n’allez pas prétendre que notre gouvernement a choisi la solution de facilité !!!!
Et ne vous inquiétez surtout pas, les propriétaires de chaudière ne sont pas les seuls dans le collimateur de l’état : pas d’augmentation de pension pour les handicapés, nouvelles règles sur l’APL des jeunes, bref l’état se charge d’aller prendre l’argent où il est et ce de manière toujours plus équitable.

Alors à qui dit on un grand merci ?

 

 

image trouvée sur le net

medias lepost

 

 

Repost 0
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 13:15

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2010-03/2010-03-03/article_tourcontrole.jpg

 

 

Aujourd’hui, j’aimerais que nous soyons tous solidaires d’une cause juste et noble.
En effet, l’état s'apprête à commettre une terrible injustice.
Une profession est gravement menacée, nous ne pouvons rester indifférents .

Nous devons être solidaires

On nous ment, on nous spolie

CRS SS , descendons dans la rue !!!!

Défendons les droits des

CONTROLEURS AERIENS

Ces pauvres gens gagnent 120 000 euros par an .
Ils travaillent officiellement 150 jours par an, mais ils peuvent grâce à un système d’auto gestion de personnel être exemptés de travail alors que le trafic est faible.
Il est quasi impossible de déterminer le nombre de jours réellement travaillés puisqu’il n’existe aucune trace écrite du personnel présent ou non.
Les syndicats disent 140, la direction 110, 120 et la cour des comptes (mais peut on faire confiance à ce genre d’institution étatisée ?!!!) 84.

Toujours est il, ne chipotons pas, que l’on va à terme rajouter à ces pauvres travailleurs au moins 40 jours de travail par an .
Et là où ça devient carrément scandaleux , c’est que l’augmentation de salaire sera de
60 000 euros par an, soit environ 1500 euros par jour, soit plus d’un SMIC.

Comment peut on laisser faire cela ?

Mais, rassurez vous, nos contrôleurs aériens respectent notre belle tradition républicaine et usent depuis le début de l’année pour la troisième fois du droit de grève !!!

Bling Bling et consorts n’ont qu’à bien se tenir, les contrôleurs aériens prendront les usagers en otages afin que leur légitimes revendications soient écoutées et respectées.
Et il est fort à parier qu’ils obtiennent un jour un statut particulier les mettant à l’abri de mesures injustes et anti sociales .

Si toutefois vous avez entendu parler d’une pétition à signer pour la défense des droits des contrôleurs aériens opprimés, je vous en prie faites le moi savoir !


Pour info, les chiffres cités plus haut émanent tous des journaux télévisés et sont de ce fait  paroles d’évangile , donc dignes de foi, si vous estimez avoir des réclamations les concernant, joignez France télévision ....

 

 

pour info encore un article de:

 

Capital

 

Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 18:40

 

 

qqchosedepourri-copie-1

 

 

Depuis toute petite j’ai souvent entendu cette phrase et je l’ai souvent dite à propos de ces choses qui nous semblent d’un peu folles à totalement improbables, ridicules, décalées, difficile à comprendre, à avaler, bref:

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark.


Aujourd’hui, je vous annonce la naissance d’une rubrique (ou catégorie) où je vous ferai part de ces petites histoires qui emplissent notre quotidien et qui nous donne à penser que le monde parfois ne tourne plus tout à fait rond ....

Pour la petite histoire, cette phrase n’a rien d’une expression populaire comme je l’ai souvent cru, elle est tirée d’Hamlet de William Shakespeare.

Un exemple ?

Vous êtes tranquillement chez vous, vous vous prélassez sur votre canapé quand le téléphone sonne.
Vous vous levez, répondez et entendez:
=Mme untel ?
-Heu, excusez moi, ..., bonsoir, qui êtes vous ? Répondez-vous conciliante bien qu’un rien agacée
-Mme untel ? Rétorque l’autre
-Bon, chère Mme, je vous explique, cela ne marche pas ainsi, VOUS téléphonez, il est donc d’usage que VOUS vous présentiez ...

-Heu, oui, mais êtes vous ... ? insiste l’autre avant de reprendre son laïus appris par coeur et lancé d’une voix forte, monocorde voire déjà ennuyeuse et il faut bien l’avouer, à ce stade, limite agaçante. Elle poursuit ...
-Vous avez été tirée au sort pour le jeu Truc Much et êtes l’heureuse et honorée gagnante ...
A cet instant, vous  avez l'outrecuidance de lui couper la parole, voyant, votre quart d’heure de repos en grand péril:
- Madame, je suis navrée de vous interrompre, mais je ne suis pas intéressée
-Vous devez savoir que vous avez gagné grâce à la société Tartampion ...
-Non, voyez , je ne souhaite pas en savoir plus , répondez vous
-Mais, voyons, Madame, redit-elle sur un ton se voulant sans réplique ...
-Bien, chère madame, tentez vous alors, un rien à court d’arguments, et histoire de vous faire comprendre, je vous demanderai de bien vouloir me rayer de vos fichiers, s’il vous plait, le tout dans l’intention louable de ne pas vous faire perdre votre temps
Et, c’est alors que vous entendez un retentissent :
-Mais, avec PLAISIR
Juste avant que vous ne réalisiez que l’on vous a raccroché au nez ...

Et c’est alors que, le téléphone encore accroché à l’oreille, une pensée vous vient:

J’étais bien tranquille dans mon p’tit chez moi, savourant la calme sérénité d’une soirée débutante, le tout après une journée trépidante et voilà que l’on vient m’agresser sous prétexte d’un soit disant gain .
C’est fou ça !!!!
Et là, soudain, c'est clair:

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark.

 

 

 


Repost 0

Un Peu De Moi

  • : dépressive utopiste: isabelle
  • dépressive utopiste: isabelle
  • : une dépressive redécouvrant le monde semaine après semaine ...Une humaniste qui revit. écrire pour vivre, vivre pour écrire .
  • Contact

Profil

  • isabelle Cassou
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir
  • une depressive idéaliste qui veut croire en l'humain, qui n'acceptera jamais la communication à travers la violence, la guerre. j'ai la chance de vivre dans un pays où je suis libre de dire , d'écrire, le faire est un droit mais surtout un devoir

 

 

 

 

bricabracBLEU13.png

 

Chatouillis méningés

 

 

 

 

 

  Je ne peux pas dire

qui je serai demain.

Chaque jour est neuf

et chaque jour je renais.
Paul Auster

Les Vintages

En Musique ...

je grandis